La recherche à l'IINOP

La recherche à l’Institut est définie à travers les sciences islamiques, la nouvelle philologie orientale et Middle Eastern Studies. Elle se compose d'une part des thèses de doctorat et des projets d’habilitation et d’autre part, de divers projets de recherche sans lien direct à une qualification académique. Le financement de projets par un tiers (principalement le FNS) représente un grand pillier. Alors que les travaux de recherche effectués dans le cadre de la licence ou de Master se concentrent sur l’ensemble des disciplines, selon le profil de recherche, les domaines d’études suivants sont accentués dans les trois disciplines susmentionnées:

  • État, Société, Religion, Culture et Littérature contemporaine
  • Histoire, Religion, Littérature et Culture dans l’ère Moderne
  • Histoire de la culture au début des Temps Modernes
  • Théologie, Philosophie et Éthique au Moyen-Âge islamique

Ces recherches, qui incluent également des traditions non-islamiques, se réfèrent à la totalité de l’œcuménisme islamique et sont axées sur les sciences historiques, culturelles et sociales, l’anthropologie, l’histoire des idées et les sciences littéraires. Le rapport empirique des langues arabe, perse ou turque consitue en soi leur dénominateur commun; les recherches sur les Temps modernes et l’actualité englobent souvent aussi d’autres langues dans lesquelles une islamité est exprimée (principalement l’Anglais, le Français et le Russe).